« 1 dîner en moins de 10 € et moins de 10 minutes: Tartines tomates-chèvre | Main | Bonjour les papas, je suis votre nouvelle maîtresse ! »

10/09/2009

Comments

Feed You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

aurelie

... c'est avec des frissons partout que j'ai commencé à lire cet article... je suis divorcée depuis 2 ans, et j'ai deux loulous de 4 et 6 ans.
Quand on a décidé de se quitter avec le papa, le problème de la garde ne s'est pas véritablement posé: aucun des deux ne pouvait concevoir ne pas voir ses fils plus que quelques jours, alors on a décidé d'un commun accord de partager nos semaines.
Pour notre cas, c'était pour moi que l'emploi posait le plus de problème: je suis aussi journaliste mais j'ai rapidement pu imposer mes horaires au bureau pour etre avec mes enfants le plus souvent possible.
Aujourd'hui, je suis parfaitement épanouie, et je continue à penser que nos querelles de couples n'avaient rien à voir avec les qualités de papa de mon ex mari. Malgre qu'on ne soit pas toujours d'accord sur l'éducation à donner à nos deux bonshommes, je reste persuadée qu'il est un bon papa et que mes enfants trouvent ici un parfait équilibre.

The comments to this entry are closed.